Maryline Clare-Charrier

Maryline Clare-Charrier est chef de projet de recherche à Orange Labs, dans l'équipe "Evaluation de la qualité audiovisuelle perçue" de la division "User Customer Experience".

Elle est basée à Cesson-Sévigné (Ille-et-Vilaine). Elle dirige un projet collaboratif regroupant 9 partenaires et soutenu par le gouvernement français et les collectivités locales de Bretagne et de la région Ile-de-France : 4EVER, for enhanced Video ExpeRience.

Ce projet s'articule autour des normes de codage de la vidéo et de la définition du futur format de télévision "Ultra Haute Définition". Il était présent à Roland-Garros en juin 2013, pour une première mondiale de diffusion HEVC opérationnelle temps réel et multi-écrans (cf article Sonovision), ainsi qu'aux Jeux Equestres Mondiaux en septembre 2014 pour des captations Ultra HD phase 2. Cette phase de l'UHD phase 2 a été montrée à l'IBC en 2014.

Short biography

Maryline CLARE-CHARRIER is a research project leader in video coding and quality assessment. After 10 years of image coding experience at Canon Research France, where she was heavily involved in the JPEG2000 standardization effort and became “Head of the French Delegation”, she joined Orange Labs in 2005 to work on advanced video coding. She then led the collaborative “3DLIVE” project, coordinating 9 industrial and academic French partners from June 2009 until June 2012, focusing on live 3D TV production, distribution and rendering. After that, she contributed to define the “4EVER” (For Enhanced Video ExpeRience) collaborative project that she has been leading since June 2012. 4EVER aims at improving TV and video Quality of Experience by focusing on evaluation and development of the new HEVC video coding standard, and by focusing on the evaluation and definition of the UHD-TV format. 4EVER gathers 9 industrial and academic French partners (www.4ever-project.com), was started in June 2012 and will end June 2015. It has been an active contributor to HEVC deployment and to UHD-TV phase 1 and UHD-TV phase 2 (HFR, HDR, WCG) visual assessments.

Topics of interest

De formation ingénieur informatique, Maryline Clare-Charrier s'est rapidement spécialisée dans l'image et la vidéo numériques.

Durant ses douze ans au Centre de Recherche Français du groupe Canon, elle a commencé en tant qu'ingénieur de recherche sur les méthodes de compression d'images fixes. Elle a plus spécialement étudié des technologies comme les fractales et les ondelettes, avant de se consacrer à la normalisation de JPEG2000.

A cet effet, elle a rejoint le comité ISO/SC29/WG1 dès 1997 où elle est rapidement devenue co-chair du groupe "Transformée-Quantification-Codage Entropique" et Chef de la Délégation Française JPEG.

Elle a contribué à de nombreux brevets pendant cette période.

Elle a ensuite rejoint en 2005 le centre de recherche et développement du groupe Orange  (à l'époque "France Telecom R&D", aujourd'hui "Orange Labs") pour  se consacrer au codage de la vidéo et la diffusion de la télévision numérique.

Elle a commencé en tant qu'ingénieur de recherche dans l'équipe de codage vidéo avancée, où elle a pris la responsabilité d'un projet lié à la norme MPEG-4 SVC (Scalable Video Coding), projet contribuant à un projet collaboratif français nommé "SCALIMAGES".

En 2008, elle a rejoint les équipes impliquées dans la TV3D, i.e. la 3D spécifique à la télévision numérique. Elle a pris en charge notamment la réalisation de la première diffusion 3D temps réel d'un opéra : "Don Giovanni" en juin 2009, à Rennes.

Maryline Clare-Charrier a ensuite pris la responsabilité du projet collaboratif français 3DLIVE (www.3dlive-project.com) qui a contribué à développer le meilleur de la technologie des industriels et académiques français en matière de production et diffusion live 3D. Multiples expérimentations ont été menées,  avec des réalisations de très grande envergure , et notamment les diffusions en direct et en 3D d'un ballet brésilien ("Bale de Rua", Lyon, octobre 2010), d'une pièce de théâtre ("Les Fourberies de Scapin", Paris, décembre 2010) , d'un match de volley en multi-écrans (Rennes, janvier 2012) et d'un concert ("Skip the Use, Paris, février 2012).

Mais 3DLIVE a aussi été l'occasion d'évaluer les potentiels gains en Qualité d'Expérience de la TV3D pour l'utilisateur final, et de décliner des méthodologies et une charte de qualité de production/diffusion.

Immédiatement après la fin de 3DLIVE (mars 2012), elle a pris la responsabilité du projet collaboratif 4EVER (for Enhanced Video ExpeRience, www.4ever-project.com) qui s'attache depuis 3 ans à identifier et évaluer les technologies qui permettront à la télévision numérique de demain d'apporter une réelle améliorationde la Qualité d'Expérience. C'est plus précisément sur la norme HEVC (High Efficiency Video Coding) développée en commun par l'ITU et MPEG pour succéder à MPEG-4, et sur l'Ultra Haute Définition que les travaux des partenaires se sont portés, sous la coordination de Maryline Clare-Charrier.

Awards and recognitions

- 3DLIVE : premier pris des Trophées du Pôle Images et Réseaux, 2011

JPEG2000, the Next Millenium Compression Standard for Still Images - Proceedings of the IEEE International Conference on Multimedia Computing and Systems (ICMCS, Volume 1), Maryline Charrier, Diego Santa Cruz, Mathias Larsson, June 1999

 

Contribution to books

Contribution au livre "Compression et codage des images et des vidéos", traité IC2 série Signal et Image, éditions Lavoisier, par Michel Barlaud et Claude Labit (chapitre sur le codage d'images sans perte)

Periodical

My posts