8 commentaires

Snap : composez vos services Web

La recherche d’Orange innove avec « Snap », un service qui permet de faire découvrir au grand public la composition de services, pas à pas, grâce aux APIs[1].
Le service a été créé avec un seul objectif : proposer aux clients de répondre à la question suivante.

 « Comment gagner du temps dans la réalisation de certaines tâches fastidieuses tout en découvrant de nouveaux outils, sans pour autant être un « geek » soi-même ? »

exemple d'une composition à partir d'une recette de cuisine ; design Nicolas Pellen pour Orange Labs
exemple d’une composition à partir d’une recette de cuisine

 

Snap : une interface avancée pour tous

Le service a pour ambition de donner à l’utilisateur les outils pour profiter simplement des services du cloud. L’étude a donc portée également sur l’ergonomie du service afin de produire un service utilisable par le plus grand nombre.

L’approche retenue est de partir des contenus du Web : une page personnelle, une sélection de texte, une image, une recette de cuisine, un article… tout ce qui peut être traité par des APIs.

Le vocabulaire retenu permet une meilleure compréhension : ainsi on ne propose pas des services ou des APIs à l’utilisateur mais des actions (verbes d’action à l’infinitif).

L’interface conçue et testée au sein d’Orange Labs se décompose en trois volets : le premier permet de suivre l’état de la composition, le second permet de visualiser les résultats intermédiaires et finaux et le dernier s’appuie sur notre orchestrateur sémantique pour proposer à l’utilisateur d’autres actions – APIs – à enchaîner.

Cette interface « se déplie » sur la page Web couramment visionnée par l’utilisateur via une extension de son navigateur.

composition en cours sur un article de lemonde.fr ; design Nicolas Pellen pour Orange Labs
composition en cours sur un article de lemonde.fr

 

Snap : un moteur d’orchestration basé sur la sémantique

L’intelligence de Snap n’est pas dans le navigateur : l’orchestration et la composition sont effectuées dans le cloud et l’exécution des services via les APIs partenaires.

Snap ne reprend pas un orchestrateur du marché : le traitement sémantique (basé sur une ontologie) et l’orchestration sont étroitement intriqués et ont nécessité un développement ad hoc. L’on peut ainsi, d’une part proposer à l’utilisateur des APIs compatibles les unes avec les autres en mode composition et d’autre part, effectuer des substitutions d’APIs équivalentes à l’exécution en cas de défaillance d’une API.

 

Figure 3 : fonctionnement macro de Snap ; design Nicolas Pellen pour Orange Labs
fonctionnement macro de Snap

 

Avec Snap, Orange peut proposer une plateforme de chaînage d’APIs – gratuites ou payantes – aux utilisateurs mais aussi aux éditeurs d’APIs. Cette position d’acteur B2B2C [2]pourrait permettre de populariser des APIs dispersées sur le Web et de créer de la valeur grâce à un service sur mesure et communautaire.

Il était temps de libérer la puissance des APIs !

 

[1] API : Application Programming Interface soit en français, interface de programmation applicative

[2] Business to Business to Consumer

Vos commentaires

    • 17/04/2015 – 08h46 | spopoff

      Bonjour,

      Pourquoi faire une distinction entre API Orange et les autres ?
      Pourquoi l’identité et l’authentification ne serait pas une API ?
      Avez-vous envisagez une approche multi-agent comme type d’orchestration ? Par exemple je demande a mon agent négociateur de me trouver un bon deal pour une location de voiture ?

      Salutations

      • 17/04/2015 – 09h44 | Cedric Seureau

        Bonjour,

        En effet il n’y a pas de distinction entre les fournisseurs d’APIs, ce n’était qu’un encouragement aux développements d’API à mes collègues ! D’ailleurs l’authentification passe aujourd’hui par une API chez Orange.
        Enfin, oui nous avons envisagé la possibilité d’interrompre le workflow en attente d’informations d’un autre agent, d’une autre « suite d’actions » (mashups imbriqués) ou d’un service différent (mechanical turk par exemple).

        Salutations.

    • 17/04/2015 – 03h19 | spopoff

      Je pensais agent logiciel et système multi-agent 😉

    • 20/04/2015 – 08h52 | Sébastien Muller

      Quelle différence avec l’appli IFTT ?
      merci

      • 20/04/2015 – 04h21 | Cedric Seureau

        IFTTT est basé sur un le principe action/réaction qui lie une API avec une autre. Snap propose une orchestration qui va de 2 APIs à… autant que nécessaire pour faire exactement ce que vous avez en tête !
        L’orchestration agit depuis un contenu que vous avez identifié : le processus de déclenchement n’est pas le même.

    • 20/04/2015 – 02h55 | Anne-Marie Minella

      Bonjour,
      Indépendamment de cet article en particulier et pour tous les articles du site, envisagez-vous de faire une newsletter pour informer régulièrement des nouveaux articles ?

      • 20/04/2015 – 04h09 | admin

        Bonjour,
        Oui, c’est une bonne idée. Nous y réfléchissons.
        L’équipe du blog

    • 24/04/2015 – 02h24 | Romain COMMEIGNES

      Bonjour, avez-vous un catalogue des APIs compatibles internes et externes ?

Laissez-nous votre commentaire