aucun commentaire

Une vision du marché de l’Internet des Objets

L’Internet des Objets est annoncé comme le futur Eldorado de l’économie numérique et fait à ce titre l’objet de nombreuses projections et analyses. Il est néanmoins compliqué d’en cerner rapidement les contours et les enjeux.

C’est pourquoi la recherche d’Orange a formalisé un travail de veille sous une forme originale à même de résumer et d’interpeller sur les enjeux actuels liés à l’Internet des Objets sur le marché des services et objets connectés grand public.

Les idées fortes de la veille ont été organisées autour de la métaphore d’une exploration maritime vers la contrée mythique de l’Eldorado. Un poster restitue de façon ludique et graphique  acteurs, marchés et stratégies parmi les plus emblématiques de l’Internet des Objets.

Le sens de lecture suit une progression du bas vers le haut – des terres d’origine jusqu’au nouveau continent de l’Eldorado.

Vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous pour accéder à une version PDF accompagnée d’une légende reprenant les idées majeures.

Personal_cloud_poster

Les terres de départ : des ressources technologiques

Les terres de départ, en bas de la carte, abritent un certain nombre de ressources que les explorateurs vont pouvoir embarquer dans l’aventure. Ce sont des technologies matures pour certaines, en émergence pour d’autres, autour des réseaux, de l’énergie, des API, des interactions et des équipements. Le Cloud Computing incarne les vents porteurs vers l’Eldorado. Il s’adapte à cet Internet des Objets au travers de l’apparition d’un nouveau paradigme : le Fog Computing.

L’aventure n’est pas sans risque avec son lot de chimères et de pirates, capable de faire basculer une réputation, en mettant en lumière des attaques et autres failles de sécurité.

« Maison intelligente » et « Bien-être » : les premiers comptoirs

Les premières terres qui se dessinent à l’horizon pour les explorateurs sont celles du Smart Home (« maison intelligente ») et du Wellness (« bien-être ») ; les marchés les plus visibles, les plus connus et les plus exploités actuellement.

L’îlot des hackers se positionne en avant-poste de l’embouchure : un foyer d’innovateurs qui tirent profit de composants de tous les écosystèmes pour expérimenter les trajectoires futures.

Les stratégies d’approche du continent mythique

Les côtes du continent mythique se découpent en caps fréquentés et en baies secrètes. Les stratégies actuelles passent par la recherche d’un écosystème interopérable, par la mise en œuvre de la composition de services (« mash up of services »). Laquelle est à même de combiner les services du Web avec le Web des objets, de répondre à des scénarios d’usage où l’intelligence du Cloud interagit avec le monde physique au travers des sondes et actuateurs du Web des objets.

Débarqués des côtes, les explorateurs abordent les terres de l’Eldorado. Des terres gardées et protégées par leurs habitants, leurs gouvernements et leurs lanceurs d’alerte.

Pas de marchés de l’IoT sans clients et utilisateurs. Et les challenges autour de l’expérience client sont nombreux.

L’Eldorado : comment exploiter les richesses ?

Les objets connectés arrivent dans un contexte déjà bien chargé d’équipements et de services : attention à la surcharge matérielle et cognitive ! Ils doivent également s’insérer dans un contexte de méfiance dorénavant installé vis-à-vis de la sécurité et de la confidentialité des données personnelles.

Mais pourtant, c’est bien sur ce dernier territoire que se situe l’essentiel du trésor selon les analystes : les data lakes (« lacs de données personnelles ») que viendront exploiter les acteurs et leurs partenaires. Orange se positionne sur ce gisement potentiel avec sa plate-forme Datavenue. Toutefois les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) ont déjà une longueur d’avance dans l’exploitation et la revente des données personnelles.

Arrivés sur les territoires de nouvelles ressources, que feront les explorateurs de ces nouveaux trésors ? Les exploiteront-ils pour leur propre enrichissement ? Ou sauront-ils mettre en œuvre de nouveaux modèles de répartition de la valeur avec les autochtones, à l’instar de l’initiative « Respect Network » redonnant le contrôle à l’utilisateur sur ses données personnelles (cf. le modèle de VRM – Vendor Relationship Management) ?

Orange, opérateur de l’IoT

De par sa place auprès de ses clients grands publics et professionnels, Orange se positionne en tant qu’opérateur de l’IoT, et crée ainsi le lien entre intelligence du Cloud et interaction avec le monde physique.

La fédération des acteurs et écosystèmes, la mise à disposition d’API au travers d’outils pour les composer et les instancier, accessibles au travers de Platform-as-a-Service (PaaS), sont les briques constitutives d’une expérience incomparable inscrite dans les promesses de son nouveau programme Horizon 2020.

Enregistrer

Laissez-nous votre commentaire